vendredi 29 décembre 2017

Ma terrine de foie gras mi-cuit




Si on aime le foie gras, le meilleur moyen de se faire vraiment plaisir, c’est de le préparer soi-même !

Et ce n’est pas si compliqué !simplement, il faut respecter certains points importants :

Acheter un foie gras frais de très bonne qualité, en provenance directe d’un producteur c’est l’idéal !
Avoir un foie d’environ 500 à 600g (ce qui n’a pas été le cas pour cette fois ci : le producteur  m’a vendu le plus gros qu’il avait, à savoir 440g !un peu petit pour ma terrine !!! bon, mais tant pis, on s’adapte !)
Prendre le temps de le faire reposer au moins 48h avant de le déguster (3 jours c’est bien)
Bien ajuster l’assaisonnement : on en parle plus loin








Pour une terrine pour 6 personnes

Un foie gras d’environ 500 à 600 gr

Assaisonnement :il faut être très précis
Pour un kilo de foie, il faut compter : 15 g de sel et 2 g de poivre ou 1g de poivre plus 1g de 4 épices. Personnellement, je préfère le poivre seul. Donc, à vos calculettes !!
2 Cs d’alcool : selon vos préférences, vin cuit (ici du porto), cognac….

Avant d’assaisonner, il faut déveiner le foie (vous pouvez aussi l’acheter déjà déveiné : très pratique)
Pour le déveiner, il suffit de séparer des 2 lobes du foie : 1 petit et un gros. Votre foie devra être très froid pour cette manipulation.
Quand vos 2 lobes seront séparés, mettez-les à plat et enlever les veines en tirant bien avec les doigts. Servez-vous de la pointe d’un petit couteau pour vous aider à les dégager. Apres, reconstituez les lobes en repoussant la chair vers le centre.

Le petit plus : remplissez un saladier d’eau froide et d’une poignée de glaçons. Plongez y le foie pendant 5 mn afin d’enlever les traces de sang, comme ça aucune crainte que votre foie gras aie un gout trop prononcé de foie ou de sang!!

Maintenant, assaisonnez votre foie en enrobant bien tous les morceaux avec le mélange sel-poivre. Ajoutez l’alcool qui permettra une meilleure conservation ( 1 semaine au frais) et qui permettra de dissoudre le sel.
Dans le fond de la terrine, déposez le gros lobe, tassez bien puis déposez dessus le petit lobe et bouchez les trous avec des petits morceaux, car il reste toujours des petits morceaux de foie au moment du d’éveinage !
Couvrez votre terrine et mettre au frais pour 4h afin que les épices imprègnent bien le foie.

Préchauffer votre four à 160°

Déposez la terrine au bain-marie pour 35 mn. Vérifiez la cuisson  avec un thermomètre à viande. Il faut obtenir 40° à cœur. Si vous n'avez pas de thermometre, servez-vous de la pointe d’un couteau qui doit ressortir tiède.
Quand vous aurez sorti la terrine, la laisser dans le bain-marie encore 30 mn. Récupérez  la graisse de cuisson et placez la dans un récipient à part. Couvrez Le foie cuit d’un papier sulfurisé et placez dessus des cailloux pour la » serrer ».Placer la terrine et la graisse au frais. Le lendemain, sortez vos récipients. Faites chauffer la graisse et répartissez la sur le foie en évitant de verser les impuretés qui se sont retrouvées par l’effet du froid dans le fond.
Remettre la terrine au frais pour au moins 48h
Servir un confit d’oignon et du pain aux fruits secs




dimanche 24 décembre 2017

Sablés de noël



Aussi traditionnels que peut l’être le sapin, les biscuits de noël font partis des incontournables petites choses qui rendent les fêtes « magiques »
Il existe évidemment une multitude de recettes, mais j’affectionne particulièrement celle-ci, qui se rapproche de la recette des biscuits alsaciens, les zimsterns.et cette recette a le mérite très facile.
Evitez de les placer trop en évidence, au risque de les voir disparaitre très très vite….Car ils sont trop trop bons !




Pour une trentaine de biscuits :

Pour le sablé

160g de farine
200g de poudre d’amande
3cs de cannelle en poudre
60 g de sucre semoule
100 g de sucre glace
2 blancs d’œufs

Pour le glaçage

100 g de sucre glace
 1 blanc d’œuf

Préchauffer votre four th 150°

Dans un récipient mélangez la farine, les sucres, la poudre d’amande, la cannelle. Remuez afin d’obtenir une masse très homogène. A ce moment ajoutez les blancs d’œufs et formez une boule.

Aplatissez-la au rouleau en formant une abaisse de 3 à 4 mm
A l’aide d’un emporte-pièce, découpez vos petits gâteaux que vous placerez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou d’un tapis de cuisson. Enfournez pour 8 mn environ.

Pendant ce temps, préparez le glaçage ou glace royale.

Montez le blanc en neige et serrez-le en ajoutant en 2 fois le sucre.

Attendre que les gâteaux soient refroidis pour les recouvrir de glaçage. Cela se fait simplement en trempant une face de chaque gâteau dans la glace royale.

mercredi 20 décembre 2017

Bortsch ou борщ



De retour de Moscou, d’une magnifique escapade dans cette ville sublime, j’ai eu envie de partager cette recette d’une soupe extrêmement populaire : 
» le bortsch. »






Le bortsch est préparé dans plusieurs pays slaves,et même si chaque pays a ses petites variantes , il l’est toujours à partir de betterave, de chou, de pomme de terre et de viande.
 C’est un potage assez épais, très consistant et délicieux.
C’est le plat idéal pour se réchauffer des frimas de l’hiver !


Temps de préparation : 20 mn
Temps de cuisson : 1 h30

Pour 4 personnes il vous faudra :

500 g de viande de bœuf type macreuse
1 gros oignon
1 betterave crue
4 pommes de terre
2 carottes
1 petit chou vert ou blanc
½ boite de tomates concassées
3 branches de persil
1 branche d’aneth
1 cc de coriandre en grains
1 Cs de sucre en poudre
Le jus d’un citron
1 cs de paprika







Préparation

Commencer par préparer le bouillon de bœuf : couper en petits cubes la viande, et la mettre à cuire dans 2 l d’eau pendant 30 mn dans une cocotte.

Pendant ce temps, détailler l’oignon et le chou en fines lamelles et les faire revenir dans un peu d’huile (colza, olive…comme vous voulez !)
Râper ou couper en très fins bâtonnets les carottes et la betterave et ajouter les dans la poêle quand les oignons deviennent translucides.
ajouter le paprika.

Laisser cuire en remuant de temps en temps. Ajouter les tomates concassées et laisser cuire encore une dizaine de mn. Réserver.

Dans la cocotte verser le jus de citron et le sucre.

Reprendre la cuisson une dizaine de minutes, puis ajouter le contenu de la poêle, les graines de coriandre et les herbes.

Saler, poivrer
Reprendre la cuisson pour 1h

Avant de servir, débarrasser le bouillon des herbes
Verser dans de jolis bols et agrémenter votre bortsch de crème fraiche